samedi 18 avril 2009

Cueillez, cueillez votre jeunesse

Nous rentrons de trois jours de villégiature (j'adore ce mot délicieusement désuet) dans un hôtel de charme du Finistère Nord où nous aimons séjourner. En temps normal, la quiétude du lieu, la beauté de la vue depuis la terrasse de notre chambre, la piscine couverte à 28° toute l'année, l'excellence des dîners, simples et uniquement à base de produits bios, suffisent à notre bonheur. Mais là, histoire sans doute de drainer une nouvelle clientèle encore plus hédoniste, un forfait était proposé comprenant deux soins au choix. J'optai donc pour le "détente extrême" (déjà pour le nom) et j'eus droit à un quart d'heure de bains bouillonnants à l'huile essentielle puis vingt minutes d'enveloppements d'algues avant de me confier aux mains expertes d'Angélica pour un massage du dos. Conséquence d'une tendinite à l'épaule due à une mauvaise position devant mon nordi et à une divergence d'intérêt entre ma souris et moi, je souffrais en silence, quand ma jeune masseuse me fit remarquer que j'étais tendue au niveau des trapèzes. Je confirmai que c'était en effet douloureux mais mue j'imagine, par un fond de mauvaise conscience judéo-chrétienne, je voulus lui manifester un peu d'empathie et lui demandai si le mal de dos n'était pas un problème dans son métier. "Oh si, me répond-elle du tac au tac, c'est un travail très physique, et je ne me vois pas du tout le faire à 40 ou 50 ans, c'est trop vieux ! Adieu huiles essentielles, adieu algues salvatrices, adieu palpés-roulés... Ô vraiment marâtre nature !

10 commentaires:

chezgrisouille a dit…

tu m'as fait sourire de bon matin.....
Bisous pour un très beau we
Joëlle

bricol-girl a dit…

Ah le dos!!!s'il pouvait parler il en raconterait de belles sur nous toutes

Marie-Ange a dit…

L'âge a bon dos ! (rire)
Heureuse de te retrouver en si belle forme !
Bisous de très beau dimanche.
Marie-Ange

karmara a dit…

J'ai entendu pas mal d'esthéticiennes se plaindre de la dureté de leur travail. Ce que je crois volontiers.

B a dit…

"...puis vingt minutes d'enveloppements d'algues"

Ppn déguisée en sushi !Hi hi hi !

Brigitte a dit…

Quand on veut se détendre , mieux vaut éviter les sujets qui demandent de l'échange et rester égoïste sinon , ça vous plombe votre séance , une esthéticienne qui ne parle pas , c'est le pied !

Homo Sapiens a dit…

Comme quoi: vendre du bien être n'est pas de tout repos...

Marie-Ange a dit…

Bonjour ma petite soeur d'insomnie !
J'ai déjà fait le pain, déjeuné dans le silence de ma cuisine, pain chaud beurré et miel, un régal, regardé les blogs amis ...
Je vais aller me recoucher (rire) non sans t'avoir souhaité une très belle journée.
Je t'embrasse.
Marie-Ange

La Femme coupée en deux a dit…

cela me ferait du bien, tiens... mais surtout qu'elle ne parle pas, la dame qui palperoule...

Chasse Spleen a dit…

Je savais déjà par expérience (et grâce à Desproges et à son capilliculteur biocosméticien) qu'il ne faut jamais commencer une conversation avec son coiffeur. Je saurai désormais grâce à toi que, s'il me venait un jour l'idée d'aller me faire "palper-rouler", je devrai là aussi m'abstenir d'entrer en communication avec le personnel. Et tant pis pour l'empathie!
Bises. Ton chti brother