jeudi 9 avril 2009

3,3 millions de chômeurs, et moi, et moi, et moi

Voilà, il fallait bien que ça m'arrive un jour, je viens de rejoindre ce soir la cohorte des licenciés économiques. Dire que c'est une surprise serait un gros mensonge. C'est d'ailleurs ce que j'ai répondu à mes "boss" alors qu'ils me jouaient le grand jeu du "jusqu'à la dernière minute, on a cru pouvoir l'éviter". Pourtant, la marge s'érodait gentiment depuis fin décembre, pourtant le carnet de commandes était anémique, pourtant les délais de règlement n'en finissaient pas de s'allonger, pourtant le téléphone sonnait deux fois moins, même la messagerie avait suivi un régime minceur, on avait le temps de lire les spams, c'est dire ... Mon poste, plus fonctionnel que les autres, était de fait le plus exposé et j'en étais moi-même arrivée à la conclusion que s'il en fallait un, je serais celle-là. Ça a tout de même été plus rapide que je ne le pensais mais dans un sens, ça m'arrange car je vais pouvoir sauver mon été. Cela peut paraitre cynique à certains mais depuis trente ans que je bosse quasiment sans interruption, c'est la première fois que je vais avoir droit aux Assedic, du moins tant que les caisses de l'Unedic le permettent. Alors, oui, cela va me permettre de souffler, de me poser, de réfléchir à ce que j'ai envie de faire pendant les dix ou douze ans qui me séparent d'une retraite choisie ou imposée. Demain, je vais aller au Pôle Emploi, dans un premier temps pour me renseigner si je suis concernée ou pas par la CRP (convention de reclassement personnalisé) et si j'ai intérêt à y recourir car cela va déterminer ma date de départ de l'agence. Comme je suis en vacances ce soir, en gros, je peux reprendre pour un mois ou ... pour une semaine. Bon, j'arrête là. La bonne nouvelle c'est que je vais avoir plein de temps pour venir vous lire et plein aussi pour vous raconter les tribulations d'une chômeuse parmi trois millions et demi d'autres...

14 commentaires:

heure-bleue a dit…

Je ne veux pas te casser le moral mais si tu achètes le Canard Enchainé, tu vas t'apercevoir que le Pole Emploi a du mal à suivre...

Marie-Ange a dit…

Le temps qui t'es "donné" tu ne l'as pas volé tu sais ...
Alors, si je peux me permettre, prends le temps d'avoir enfin tout le temps ... de faire ce qui te plait !
Et ensuite je te souhaite chance et succès pour retrouver du boulot ...
Ce n'est pas gagné, je sais, mais cette saleté de crise va bien s'arrêter un jour ...
Je t'embrasse Marie et de tout mon coeur je te souhaite de belles fêtes de Pâques ...
Marie-Ange

M'ados a dit…

Repos, respiration... tu as le temps de te retourner.
Bizatwa, fort!
M'ados*

Satsuki a dit…

Ce n'est peut-être pas la solution qu'on imagine quand on souhaite souffler un peu et réfléchir, mais ça fait du bien quand même… et puis ce n'est pas comme si tu étais, mettons, métallurgiste, tu as plein de possibilités. Alors non, ce n'est pas cynique, tu as le droit de te poser et de penser paisiblement à ce que tu veux faire.

Homo Sapiens a dit…

Bravo pour ton optimisme! Tu as raison de le prendre comme ça; tu as surtout la chance de le pouvoir. Je te souhaite de retrouver le souffle, l'envie... Comme tu le dis, il te reste encore plus d'une vie à vivre! Ton été sera soleil!

Joëlle a dit…

Prends ton temps pour réfléchir à ce que tu aimerai faire et lorsque tu te seras reposée et que tu sauras je te souhaite bonne chance de tout mon coeur.
Bises
Joëlle

Brigitte a dit…

Effectivement , ce temps de "repos " imposé va te permettre de réfléchir et de rebondir , cette crise est dure et je pense à toi .

LiliLajeunebergere a dit…

Bon courage, ce n'est malgré tout pas facile comme situation, même si tu as l'étonnante force d'en voir le côté positif! Je t'admire pour ça!

le bord doré des nuages a dit…

Ne t'inquiètes pas trop ma chère Ppn
il y a une vie après les médias, une vie mille fois plus réelle, tu le sais bien toi qui écris si bien, qui sais si bien capter l'infini petit... (l'autre façon de voir les choses)
ne peux tu pas essayer de "monter" une petite entreprise perso avec tout ce que tu as appris? ...si sûrement...allez courage à toi,à bientôt, avec mes amitiés.

leslie a dit…

ouille la tuile! c'est bien que tu sois positive, moi le chomage m'a donné le temps de faire mon livre, le temps,c'est précieux!

bricol-girl a dit…

Zut alors et encore le mot est faible!!!!

karmara a dit…

Moi, je te verrai bien créer ton activité… En rapport avec l'écriture, la littérature ou l'art (Mme Soleil, on m'appelle).

Chasse Spleen a dit…

Il te reste un an "jour pour jour" à partir de cette date (23/04/2009) pour publier ton premier roman. Alors assez perdu de temps, j'ai hâte de te lire.
Ton frère.
(ps: j'attendrai que Mycha l'achète pour lui emprunter)

Ppn a dit…

Merci à tous de vos encouragements. C'est le début, je fais la fière, mais quand j'aurai un coup de blues, je pourrai toujours revenir ici vous lire...