mercredi 4 février 2009

En panne

Ceci est un post pour ne rien dire. Je sèche. Je suis à cours d'inspiration. Je ne peux même pas dire que c'est l'angoisse de la page blanche puisque rien ne m'oblige à écrire. Depuis un an bientôt que je viens environ deux fois par semaine coucher mes impressions, partager mes souvenirs ou donner libre cours à mes humeurs, c'est la première fois que ça m'arrive. J'avoue, je fais le tour de mes blogs préférés pour trouver des idées, humer l'air du temps, voire pomper des sujets. Lamentable. En fait, j'ai une explication à cela. En ce moment, je suis ra-pla-pla. Comme dans une vieille pub pour eau gazeuze voici quelques années. Vous vous souvenez ? "Qu'est-ce qui m'arrive ? j'm'sens tout mou..." Perso, je sens qu'il va me falloir un peu plus que quelques bulles dans un verre pour soigner les symptômes s'ils persistent. A l'agence, j'ai l'impression que mon absence d'énergie et d'enthousiasme commence à se remarquer. Si je n'avais pas un tableau de gestion de projets à remplir tous les jours, ce serait minimum syndical. A la maison, je n'en fais pas lourd non plus. Ouvrir le frigo me déprime. J'use de subterfuges style mettre le four à préchauffer ou une casserole d'eau à bouillir, ça peut servir. Heureusement, BrB n'est pas compliqué question cuisine et Zuzu qui se destine à la restauration, supplée de temps en temps les carences culinaires de sa mère. La nuit, Morphée a de moins en moins de temps à me consacrer et le peu que je dors, je fais des rêves tellement bizarres que je me demande au réveil si je suis vraiment saine d'esprit. Bon, mon apathie ne justifiant pas à elle toute seule ce billet, je signale que le tableau choisi pour illustrer ce post indigent est de Yves Tanguy et qu'on peut le voir au Musée des Beaux Arts de Rennes. Il s'appelle ... "l'inspiration". Faute de mieux, j'ai ma chute.

13 commentaires:

Pascale a dit…

Ben voilà-t-y pas qu'on souffre de concert, dis-moi... Bon courage Marie, cette fin d'hiver traîne en longueur et des tas de choses bourgeonnent discrètement, ça fatigue. Passe donc un de ces jours si un mantecaos ou deux peut te dérider un peu ?

karmara a dit…

Moi j'aime ce billet "peu inspiré". Car il parle de toi, et il parle à beaucoup (à moi notamment). Comme dit Pascale, cet hiver traîne en longueur. Vivement de belles lumières qui nous donnent envie de nous lever. Et des feuilles aux arbres.
Et décidément, il faut vraiment que je découvre le musée de ta ville !

Ppn a dit…

Pascale, je réfléchis sérieusement à ta proposition ...
Karmara, pour l'instant, le MBAR est fermé mais il doit rouvrir en mars. Tu devrais vraiment envisager de venir à Rennes un de ces jours. Je connais un gîte très sympa, à 10' du centre, idéal pour accueillir une petite famille de parisiens stressés ...

bricol-girl a dit…

moi aussi j'aime bien les petits riens de la vie, ceux qui font les grandes rivières.

le bord doré des nuages a dit…

Ah ça m'rassure, moi aussi je suis complètement à plat... des tonnes de choses qui mijottent et rien n'avançe!Pas d'idée pour répondre aux copines bloggeuses,plein de papiers à trier je ne sais pas où ni comment,c'est l'attente du printemps... et pourtant dans le jardin je vois bien les boutons silencieux des jonquilles sauvages forcir peu à peu, ils n'ont pas d'état d'âme eux au moin; mais à part ça tout est encore engourdi, comme nous, alors pas de panique c'est pour bientôt les tee shirt manches courtes et les balades délicieuses sur les sentiers qui longent la mer...Bacione,béa.

rêver au sud a dit…

Moi je le trouve "très" inspiré ton billet !!!
Cet état "larvaire" a été le mien la semaine dernière, moral et physique en berne !!!
Parfois le "TROP" nous bouffe !
Mes nuits ressemblent aux tiennes, mais courage le printemps ne va pas tarder à pointer le bout de son nez, on y verra plus clair ...
Aujourd'hui, je vais chercher 2 sur 4 loulous à 11h1/2.
Ce sont eux qui me boostent.
Bisous tendresse.
Marie-Ange

B a dit…

ben ma petite poule kess tu nous fais ? T'inquiètes ce we on va se remettre...Ben oui les gens, ce we on fait ENCORE la fête !

PS: estime toi heureuse que BrB ne soit pas difficle pour la bouffe, auu fait il a pensé aux Morteaux ????

lakevio a dit…

Oui, oui, c'est l'hiver!... Je déteste le mois de février! Chaque matin, je le prends mon verre de bulles (non, pas du champagne, mais la fameuse vitamine !) pour trouver l'énergie du jour! J'ai eu mon Petitou pour me booster et ce matin, je traîne aussi chez les copines au lieu de passer à Grande Vitesse pour filer travailler!
Et puis, on a aussi le droit de ne pas avoir d'inspiration ! Je dois dire que je profite assez de celle de mes enfants, hihihi!

Brigitte a dit…

Allez les filles , c'est bientôt le printemps , les jambes nues , la tête au soleil , les petites fleurs ...

La Femme coupée en deux a dit…

Oui, je me souviens de la pub, ça faisait "j'me sens tout mou (choeur) : mou-mou-mou, mou, si mou : il faut é-li-mi-ner"

Ben laisse toi aller. Cela m'arrive de temps en temps. Je dis "quand j'ai envie, j'ai pas le temps, quand j'ai le temps, j'ai pas envie."

Ceci dit, je reviens d'une conférence sur le sommeil, et rassure-toi, les rêves "bizarres" sont tout à fait "normaux"...

heure-bleue a dit…

C'est la troisième fois que j'essaie de faire un commentaire sur ton blog, on va voir si le commentaire le plus nul passe..

François le niçois a dit…

Quand je pense que je censure mes rêves depuis plusieurs mois. En tout cas, merci pour le message de bienvenue sur la blogosphère.
Et côté rêves, il faut aller visiter, voire écrire sur http://slumblog.blogspot.com/
qui est un blog collectif consacré aux rêves

Ppn a dit…

Merci à tous, habitués et nouveau venu de vos commentaires. Je vois que je n'ai pas le monopole du coup de pompe. Comme dit Brigitte, c'est bientôt le printemps, alors tenons bon !
Heure-bleue, il doit y avoir des incompatibilités entre nos serveurs car il m'arrive de mon côté d'essayer de commenter en vain chez toi...