mercredi 27 août 2008

Un jour, une photo (6)

Nous avions découvert l'univers si particulier de Vanessa Winship, au printemps dernier, lors du festival Photo de Mer à Vannes. Cette photographe anglaise qui vit aujourd'hui en Turquie, y présentait son travail sur les mythes de la Mer Noire, cette mer sans marées contre laquelle butent souvent les populations déplacées des Balkans. Aussi, ce fut une bonne surprise de la retrouver en Arles, où elle donnait à voir une autre série de photos joliment intitulée "Sweet nothings". Elle y met en scène des écolières, dans le cadre d'un programme d'alphabétisation de l'état turc dans des régions reculées d’Anatolie orientale. Celles-ci sont donc venues poser pour elle, seules, ou accompagnées d'une sœur ou d'une amie, mais toujours vêtues de leur traditionnel uniforme d'écolière, une robe bleue marine au col de dentelle. Le décor est volontairement dépouillé, on y devine parfois en toile de fond une cour d'école en terre battue ou le coin d'un tableau noir. Tous ces portraits se fondent dans un joli dégradé de gris, avec quelques touches de blanc comme, sur cette photo, celui de la délicate collerette ou des losanges des chaussettes de laine. Expliquant son projet, Vanessa Winship nous dit : « Sur ces terrains inhospitaliers, la vie de ces petites filles est très dure. Consciente de leur situation, j’ai voulu leur accorder de l’importance en les invitant devant l’objectif». Et c'est bien de la fierté qui se lit dans les yeux de ces deux petites soeurs. Mêlée de crainte aussi, sans doute.

2 commentaires:

bricol-girl a dit…

Que sont elles devenues???je serai curieuse de le savoir.
mab.

Ppn a dit…

Merci Mab de ta visite. Je pense que cette photo est encore assez récente et ces petites filles sont sûrement heureuses de la chance qu'elles ont d'aller à l'école.