lundi 25 août 2008

Un jour, une photo (4)

Mais pourquoi les artistes sont-ils presque toujours inspirés par des situations dramatiques ? Prenez le photographe indien Achinto Bhadra qui expose lui aussi aux Rencontres d'Arles. Son travail s'intitule "Another me Transformation de la douleur en force". Il a choisi le diaporama comme medium pour présenter ses portraits de jeunes filles entre 8 et 25 ans abîmées par la vie. Elles se sont mises en scène elles-mêmes dans leur propre représentation de ce qu'elles voudraient être : déesse, policière, businesswoman ... Recueillies par une ONG de Calcutta, elles ont toutes connu des violences diverses : misère, drogue, mariage forcé, prostitution, viol. Pour chacune, une prise de parole : "Je voudrais être Dieu pour aider tous ceux qui ont besoin d'aide comme Dieu m'a aidée" ou, plus étonnant pour nous occidentaux, "je voudrais être cachée par la burqa, parce que j'ai peur de ce qu'il adviendrait si les gens savaient ce par quoi je suis passée, et aussi parce que je suis musulmane".
Ma Zuzu nous accompagnait cette année à Arles, et cette série de portraits l'a particulièrement touchée. C'est en pensant à elle que j'ai choisie cette photo. Pour les couleurs d'abord - des tons chauds comme elle les aime - et aussi pour la grâce de cette jeune fille qui, en dépit des épreuves, semble avoir gardé une part d'innocence que symbolise la poupée qu'elle tient à la main. Aujourd'hui, ma fille a 17 ans. Bon anniversaire, ma chérie. Puisse la vie t'être toujours douce.

4 commentaires:

Pascale a dit…

Bon anniversaire à ta grande jeune fille... et merci pour cette belle photo, ces belles photos. Pour des tas de raison, ça me touche particulièrement. Au fait, y a-t-il une adresse où je puisse t'écrire directement ? Amitiés.

heure-bleue a dit…

Bon anniversaire à ta fille. Je ne pense pas que la burqa soit la solution mais il faudra du temps pour que les mentalités évoluent...

Ppn a dit…

Merci pour elle à toutes les deux. Pascale, j'essaie de mettre un commentaire sur ton blog en laissant mon adresse mail visible. Dis-moi si ça marche. Heure bleue, oui, tu as sans doute raison mais c'est tellement loin de qu'on vit. As-tu vu la photo "sous la burqa" sur le site "Another me" dont j'ai mis le lien dans mon post ? Elle est forte, hein ?

Homosapiens a dit…

Bon anniversaire, et merci pour ce billet et son illustration. Il nous arrive à tous d'imaginer que nous sommes devenus des entités radicalement différentes, et bien plus féroces parfois que nous ne sommes. Mais donner à des écorchées la possibilité de jouer le jeu: génial; génial et touchant.