vendredi 25 mars 2011

Vacanze romane

Nous sommes en novembre, il fait gris et sombre quand nous passons devant la vitrine de cette agence de voyages au nom d'artiste italien. Une affichette attire nos regards : Rome au départ de Bordeaux. On entre. Quelques instants après, nous en ressortons délestés de quelques centaines d'euros mais avec la perspective d'une escapade dans la douceur d'un printemps romain. Sur le moment, ça nous  paraît très loin ces ides de mars et puis voilà c'est arrivé, et c'est déjà fini. On est venus, on a vu, on n'a rien vaincu, surtout pas la fatigue de nos pieds qui ont arpenté la ville éternelle dans tous les sens. Pour l'émotion artistique, mieux vaut se laisser guider par son inspiration, entrer dans une église et y découvrir un (ou plusieurs) Caravage de toute beauté plutôt que de suivre les circuits balisés. La Chapelle Sixtine par exemple. Qui n'en a pas rêvé ? Échaudés par l'expérience de Florence où nous n'avions pas pu voir la Galerie des Offices (quatre heures de queue !), j'ai pris le temps cette fois de réserver l'entrée des Musées du Vatican sur internet. Las ! Si vingt minutes à peine nous suffisent à pénétrer dans la première salle, nous n'y sommes pas tous seuls. La Chapelle Sixtine donc. Imaginez la Gare Montparnasse un jour de grands départs en vacances, pareil. Des centaines de personnes, tête en l'air scrutant le fameux plafond de Michel Ange à la recherche de la main de Dieu touchant celle de l'homme. Des grappes d'humains se mettant en scène sur la photo souvenir, celle qu'ils montreront plus tard pour dire j'y étais. Quelle déception ! Juste l'envie de se plonger dans un livre et d'y retrouver tous les détails qui nous ont complètement échappés sur le moment. Trop de parasitage. La Basilique Saint-Pierre, en revanche, que du bonheur ! On se sent écrasés par sa grandeur,  happés par tant de beauté, gagnés par la ferveur du lieu, que l'on soit croyant ou pas. Mais Rome, comme toutes les villes d'Italie, c'est avant tout une ambiance, cette atmosphère si particulière, mélange de dolce vita et de raffinement. Les boutiques, le moindre musée, les innombrables églises, les placettes et leurs terrasses pleines dès les premiers rayons de soleil, la cuisine, le vin, tout est une invitation au beau, un régal des sens. Sans parler des Italiens. A la terrasse du Caffè delle Arti en lisière du parc de la Villa Borghese, je les observe fascinée. Élégants, le verbe haut, les mains aussi éloquentes que les mots, et je  pense alors à ce qu'en  disait Cocteau : "Les Italiens sont des Français de bonne humeur"...     

13 commentaires:

Marie-Ange a dit…

Mon mari, qui n'a pas une goutte de sang italien, aime l'Italie encore plus que moi, si, c'est possible !, et Rome à la folie ...
Nous l'avons découverte, arpentée, admirée, avec à chaque fois la même émotion, le même bonheur ...
Rome est une cité magique qui vous prend le coeur ...
Bisous
Marie-Ange

bricol-girl a dit…

Et Cocteau était un connaisseur.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Y a t-il une saison où la chapelle sixtine est moins fréquentée ?
Je me souviens de G. revenant de Rome, encore tout tout jeune, et qui avait dit qu'un jour il y habiterait tant il avait aimé l'esprit italien. Sans doute que ces gènes avaient contribué à cet amour là.

heure-bleue a dit…

Les Italiens sont beaucoup plus beaux que les français, ça doit être le peu de sang italien que je possède, qui parle..

Brigitte a dit…

J'adore Rome , ses églises sont de toute beauté , en avril , le climat est idéal , j'y retournerais bien !

Hermione a dit…

Ah tu vois, Heure-Bleue dit qu'ils sont plus beaux que les Français ;)

La petite poule noire a dit…

@ Marie-Ange, la personne de goût que tu es ne peux qu'adorer Rome ! La rue des antiquaires est un paradis pour les esthètes.
@ Mab, j'ai découvert cette citation par hasard et je la trouve si vraie !
@ Valérie, d'après une guide, la Chapelle Sixtine est moins dense en janvier. Mais bon, l'Italie au printemps, ça donne plus envie...
@ Brigitte, comme je te comprends ! A peine arrivée, j'y retournerais bien ;)
@ A H-b et Hermione, je ne sais pas si je dirais que les italiens sont plus beaux mais une chose est sûre, ils sont mille fois plus élégants que n'importe quel autre Européen !

lakevio a dit…

Rome, ma seconde ville d'adoption puisque j'ai premièrement adopté Paris ! Mais nous irions y vivre sans problème et je n'ai qu'un souhait c'est que ma plus jeune fille s'y installe tout à fait pour y avoir un pied à terre !!! Largo de la Torre argentina, par exemple, pour son théâtre, sa librairie et... ses chats !
Bon dimanche

marie-madeleine a dit…

Dire que je ne suis jamais allée à Rome! il va falloir remédier à cela...

La petite poule noire a dit…

@ Lakevio, un pied à terre à Rome, veinarde !
@ Marie-Madeleine, vas-y, tu ne le regretteras pas, je t'assure :)

Marie-Ange a dit…

Ici aussi c'est l'été !
Je suis folle de Digoin, une folie douce qui je l'espère ne me passera pas !!!
Bisous doux
Marie-Ange

En revenant de Draguignan je me suis arrêtée chez Emmaüs, et ... la suite demain !!!

le bord doré des nuages a dit…

il y a longtemps que je voulais déposer un petit mot au pied de ton bel arbre italien, mais il est vrai que le drame japonais ma rendu malade...et oui, bobos que je n'ai jamais d'habitude, plus de mots non plus, plus rien..et puis ce soleil qui revient en force nous aide à oublier un peu...j'ai eu besoin de racheter (pour la troisième fois, deux doivent traîner dans je ne sais quelle bibliothèque amie).. Le Livre tibétain de la vie et de la mort, de Sogyal Rinpoché,puis le Maître du thé,de Yasushi Inoué, et pour parachever l'ensemble de la musique traditionnelle japonaise que je passe en boucle...
Je regarde pousser les feuilles encore toutes neuves du figuier, des bambous et de tous les grands arbres qui se réveillent en douceur,et je me dis que le printemps nous aidera à tourner les pages.
Pas très marrant mon petit mot j'en conviens,je tacherais de faire mieux la prochaine fois, bises, ma petite poule Noire, et merci pour ton passage sur le bord doré.

Lilie a dit…

Magnifique citation de Cocteau que je ne connaissais pas mais qui est très juste :)