mardi 8 mars 2011

Femmes je vous aime

C'est aujourd'hui la journée mondiale de la femme ce dont, a priori, tout le monde est au courant. Je ne sais pas si c'est parce que c'est le 100è anniversaire (merci  Clara !) et que les médias nous en rebattent les oreilles depuis ce matin mais je trouve qu'on en parle beaucoup cette année. Dans les réseaux sociaux, la grande sororité universelle se déchaîne. Moi la première, je congratule à tout va mes sœurs qui me le rendent bien. On aimerait penser que les femmes sont des hommes comme les autres et surtout qu'elles sont toutes formidables. Pourtant ces jours-ci, l'une d'entre elles crée l'émoi en caracolant en tête des sondages dans la perspective de la présidentielle qui, rappelons-le, n'a lieu que dans 14 mois. On pourrait penser hâtivement que la fameuse phrase de Françoise Giroud, la femme sera l'égale de l'homme le jour où l'on verra des femmes incapables à des postes de responsabilité, s'applique à cette dame mais je la crois au contraire diablement intelligente et certainement pas incapable. En effet, elle a su se servir de sa féminité et des atouts du beau sexe pour convaincre toute une partie de l'électorat qui échappait à son père. Elle a été assez maligne pour gommer tout ce qui pouvait faire peur dans les postures de son géniteur en revêtant l'habit d'une femme jeune, active, mère de famille et bien ancrée dans son époque. Je ne l'ai pas vu mais il paraît que le Elle de cette semaine lui consacre même plusieurs pages ! J'imagine qu'Hélène Lazareff et Françoise Giroud, toujours elle, doivent se retourner dans leur  tombe.  Pour moi, elle est au moins aussi dangereuse et fanatique que son père et elle pourrait faire encore plus de dégâts que lui, dix ans après l'électrochoc de 2002. Mais assez parlé politique, je ne voudrais pas que ce blog ne devienne qu'un éditorial de plus sur les questions d'actualité et, si j'en crois les maigres commentaires de mon précédent billet, ici tout du moins, le genre ne fait pas recette. Et pour terminer sur une note optimiste, je fais le vœu que dans 100 ans, la Journée de la Femme ce soit 365 jours de l'année ou, encore mieux, qu'elle n'ait plus aucune raison d'être !

10 commentaires:

le bord doré des nuages a dit…

Vive nous! on est les meilleures!

Hermione a dit…

Et les médias l'appellent par son prénom, ça fait oublier son paternel aboyant... Tiens au fait encore une chose qu'on réservé aux femmes, les désigner par leur prénom... Ségolène, Arlette, ne serait-ce pas encore ce vieux sexisme qui nous colle à la peau ?

Marie-Ange a dit…

Je prends la dernière phrase !
Que cette journée n'ait plus aucune raison d'être, je forme le voeu que ce ne soit pas dans 100 ans mais ... l'année prochaine !!!
Gros bisous ma chère Ppn.
Marie-Ange

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je me suis offert un beau bouquet hier, mais la journée de la femme m'horripile bien souvent. Prétexte à déculpabiliser les médias qui en parlent jusqu'à en saouler un jour et oublient la plupart du temps d'en reparler ensuite. Et ce côté paternaliste aussi qui se dégage bien souvent, la fleufleur offerte par le patron beurkkkkk.
Vivent nous TOUS les jours de l'année et pas QUE le 8 mars.

bricol-girl a dit…

Oui qu'elle n'ait plus de raison d'être!

Les Héphémères a dit…

Et bien permettez moi de vous que vous êtes encore dans l'erreur et que la mesure n'est pas prise ! Dire que Marine est "au moins aussi dangereuse et fanatique que son père" c'est croire au ciel ! Elle c'est JM à la puissance 15, elle est pourvue de l'intelligence la verve et du calme et du charme qui manquaient au borgne !!... Mais nous ne laisserons pas le fanatisme, la xénophobie, la haine, et la peur gouverner nos pensées, diriger nos pas, bafouer nos humanités.

Brigitte a dit…

Les français oublient vite les dérapages du père qu'elle n'a jamais excusés , on peut être mécontents mais de là à choisir un parti xénophobe , je ne comprends pas .

liwymi a dit…

Tous les médias ont parlé des deux sondages selon lesquels elle serait en tête au premier tour. Certes, mais je n'ai entendu aucun commentateur évoquait le résultat du second tour dans le cas où elle serait présente. C'est d'ailleurs étonnants que les sondeurs n'aient pas posé la question... (ou alors ils l'ont posée, mais le résultat n'était pas assez "spectaculaire" pour être mis en avant).

Pour ma part, je suis persuadée qu'elle n'a aucune chance d'être élue.

liwymi a dit…

"Oups", j'aurais dû écrire "je n'ai entendu aucun commentateur évoquER…"

marie-madeleine a dit…

"qu'elle n'ait plus de raison d'être", mais bien sûr, ce serait signe d'équilibre, ce qui ne veut dire ni perfection, ni similitude, on est d'accord je crois! bizzzz