jeudi 7 février 2013

Epreuves écrites

Ça fait tellement longtemps que je ne suis pas venue ici, je me sens toute empruntée. Je fais d'abord un tour chez les copinautes, selon le joli mot de ma chère Marie-Ange, chez qui tout est si joli .... Je vois que Liwymi n'écrit plus rien, que Mab est toujours là, fidèle au poste avec ses petits riens de tous les jours qui nous la rendent si précieuse. Heure-bleue rouspète toujours un peu, Valérie raconte toujours aussi bien, tiens, Hermione est revenue.

J'adore ce qu'elles écrivent ces deux-là. On a le même âge, des enfants du même âge, on ne se connaît pas pour de vrai, comme on disait quand on était petites mais j'ai l'impression que je les connais depuis toujours. Ce qu’Hermione dit de ce petit garçon frigorifié dans son anorak trop mince croisé un matin glacial d'hiver, oh comme j'aimerais l'avoir écrit ! C'est simple, c'est beau...

Quand je vois tout ce qui se publie de nos jours, nul, mal écrit, bâclé, facile, pourquoi les éditeurs ne se baladent-ils pas plus souvent sur les blogs ? Mais je m'égare. Et toi, me direz-vous ? Qui, moi ? Oui, toi la paresseuse, es-tu atteinte du syndrome de la page blanche ? Non, même pas. Au contraire, j'écris de plus en plus, mon écran est devenu mon horizon, les touches de mon clavier un prolongement de mes doigts.

Mais j'écris sur commande, des articles, des contenus, comme on dit maintenant, du bien calibré, 1500-signes-espaces-compris-hors-titres-et-intertitres, 625 mots, pas un de plus pas un de moins. Une pisse-copie. Parfois à la faveur d'une mission plus intéressante, me voilà parachutée rédactrice-en-chef, dirigeant du bout de mon crayon rouge un orchestre de pigistes, d'infographistes, de photographes.

Ou bien, tâchant de réécrire en bon français des traductions de textes anglais. Bref, écrire est devenu mon gagne-pain (et il faut beaucoup de textes de 1500 signes croyez-moi, pour gagner son pain quotidien ...). Alors, ne m'en voulez pas si le soir, j'ai du mal à venir ici vous lire, vous commenter ... et écrire juste pour vous.   

12 commentaires:

Valérie de Haute Savoie a dit…

Moi aussi j'ai l'impression de te connaître en vrai de vrai.
Je ne sais pas si je serais capable d'écrire à la demande et surtout avec des consignes si strictes.Mais j'aime écrire, et même les courriers au bureau je les fait avec plaisir en cherchant toujours à être la plus exacte dans mes mots et mon orthographe.

bricol-girl a dit…

Loin de moi l'idée de t'en vouloir juste heureuse d'avoir de tes nouvelles.

La petite poule noire a dit…

@ Valérie, j'ai écrit ce billet hier soir après une journée un peu éprouvante (enfin tout est relatif...). Mais, ne nous méprenons pas, j'aime ce que je fais, j'ai même la chance de faire enfin à + de 50 ans ce que j'ai toujours rêvé de faire : écrire pour vivre.
@ Mab, merci de ta fidélité. Belle journée à toi :)

Marie - Ange a dit…

Quel plaisir de te voir tout en haut de mes liens ...
J'aime tes mots et la façon de si bien raconter les choses de ta vie.
Gros bisous
Marie-Ange

dieudeschats a dit…

J'espère que tu peux écrire sur des sujets qui te plaisent et non qui te pèsent !

La petite poule noire a dit…

@ Marie-Ange, merci, c'est gentil tout plein ! C'est toujours autant un plaisir pour moi de passer par chez toi :)
@ DdC, oui dans l'ensemble, j'ai de la chance, j'écris surtout pour le tourisme, il y a pire comme univers ;)

Hermione a dit…

Je rougis de honte de te lire seulement aujourd'hui et je rosis de plaisir devant tes mots si gentils. Je pensais que tu n'écrivais plus du tout ici et j'ai perdu l'habitude d'aller vérifier. Mais oui, comme Valérie, j'ai absolument l'impression de te connaitre et je suis sûre qu'on s'entendrait bien "en vrai". Il faudrait qu'on se prenne par une aile et qu'on s'organise quelque chose non ? Pourquoi pas à Paris ?
Bisous ;)

Anonyme a dit…

Algérien je suis. et par un simple hasard, j'ai pénétré dans ce blog. des textes bien écrits et merveilleux m'incitent à revenir souvent ici. Je souhaite bcp de courage

Anonyme a dit…

Femme des bords de Loire je suis et j'ai longtemps pris l'habitude de passer vous rendre une petite visite : je n'ai jamais été déçue !
Et puis vous avez gardé un silence prolongé et comme je suis une vraie paresseuse...J'ai laissé filer le temps.
Et puis : rayon de soleil cet après-midi, voilà que je vous retrouve : merci. Je ne vais plus vous quitter des yeux !
Cécile

La petite poule noire a dit…

Chère Hermione, chère Cécile,
cher anonyme d'Algérie (un pays qui m'est cher ...),
savez-vous que je m’apprêtais à supprimer ce blog commencé voici 6 ans ?
La raison est que je n'ai plus beaucoup le temps d'écrire, et que depuis quelques temps, le fil des commentaires est infesté de spams. C'est fort désagréable.
Vos derniers messages m'ont convaincue de le laisser encore un peu en ligne. Merci de la belle confiance que vous témoignez !

Anonyme a dit…

Non, ne supprime pas ce blog même silencieux, tu vois, ce matin, je suis venue faire un tour et en plus tu as raison, je vais rouspeter...heure-bleue

La petite poule noire a dit…

@ Heure-bleue, merci de ce message qui me touche beaucoup ... et me convainc de laisser le blog encore en ligne (malgré les spams ! : tu vois moi aussi, je râle ;)
Bises d'amitié.