mardi 12 juin 2012

Lieux de mémoire

Récemment, Un carnet dans ma valise a franchi le cap des 1000 pages vues. Débuts timides mais encourageants pour ce nouveau blog commencé voici trois mois. Petit rappel pour ceux qui auraient raté le début, j'ai eu l'idée de cette compilation de souvenirs de voyages à mon retour d'une aventure peu ordinaire. 

Fin février, j'ai accompagné un voyage de presse au Tchad dans des circonstances exceptionnelles et j'ai réalisé que si je n'en faisais pas le récit tout de suite, là, à chaud, moi-même j'aurais des doutes plus tard sur la véracité de certaines anecdotes.

Poussant ma réflexion un peu plus loin, j'ai pensé à tous ces voyages que j'avais été amenée à faire depuis une trentaine d'années, certains à titre personnel, d'autres dans un cadre professionnel, et pour lesquels j'avais pris des notes dans ces fameux petits carnets que je mettais dans ma valise avant de partir (il m'est arrivé d'en acheter sur place comme au Sri Lanka où j'ai écrit sur du papier fait en bouse d'éléphant séchée !). Et cela a donné ce blog.

La démarche peut paraître déconcertante et l'est assurément si j'en juge par le peu de commentaires que je reçois. C'est toujours un peu frustrant de savoir que les visiteurs passent, lisent, en pensent forcément quelque chose mais ne s'expriment pas. Je sais aussi d'expérience qu'un blog doit trouver son public et que plus il est "pointu" plus cela prend du temps. Il se peut aussi qu'il ne présente pas ou peu d'intérêt.

Personnellement, il m'arrive aussi d'en lire et de ne pas commenter tout simplement parce que ça ne me parle pas et que je ne vois rien à en dire. C'est aussi une leçon d'humilité que de choisir ce mode d'expression même si d'aucuns y verraient plutôt du nombrilisme. Depuis peu, j'ai découvert les statistiques de fréquentation du blog.

C'est amusant de lire la provenance des visiteurs et les mots-clés qui les ont conduits à cette page. Ainsi, sur le Carnet, j'ai eu 109 "clics" russes ce qui me plonge dans un abîme de perplexité. Je n'écris pas en cyrillique et nulle part, je n'y évoque la Russie ! Plus sérieusement, ce qui m'intéresse dans cet exercice, c'est de noter l'évolution  géopolitique d'un pays.

Ainsi, en relisant mon carnet syrien de 1995, ai-je été frappée de voir que la plupart des germes de l'horreur de la situation actuelle en Syrie étaient déjà là en filigrane. Au fond, peu importe qu'un blog soit lu ou pas, commenté ou non, l'essentiel n'est-il pas qu'il conserve une part de notre mémoire collective ?    

7 commentaires:

Marie-Ange a dit…

Tout à fait d'accord avec toi ...
Ce petit morceau de vie, de notre vie, est un plaisir que l'on s'offre.
Peu importe le nombre de commentaires, mais je suis toujours heureuse de retrouver les fidèles de la première heure.
Je ne pense pas à aller sur ton autre blog, manque d'habitude certainement.
Je vais chercher Zoé, je pousserai donc la porte cet après-midi ou ce soir.
Bisous
Marie-Ange

Hermione a dit…

Je lis mais ne commente guère, c'est vrai. Sans doute parce que ce sont des évènements passés que tu racontes, alors la réaction à chaud n'a pas d'intérêt. En plus, tu connais beaucoup plus le vaste monde que moi et j'ai beaucoup à apprendre de toi mais pas forcément beaucoup à ajouter. Ce qui est sûr, c'est que ça m'intéresse beaucoup et je lis fidèlement (mais ce n'est pas moi qui te lis depuis la Russie !)

Brigitte a dit…

Je lis mais comme je suis admirative je ne vais pas commenter chaque fois .

La petite poule noire a dit…

Si j'en juge par les deux derniers commentaires, ce blog serait-il jugé intimidant ;) ?
C'est marrant qu'Hermione, tu me vois comme une grande voyageuse. Moi qui en côtoie de vrais, grands reporters, journalistes et blogueurs de tourisme, je t'assure que je suis toute petite à côté. C'est la somme de ces voyages au fil des années qui peut paraître impressionnante mais si je le pouvais, je voyagerai beaucoup plus !

lakevio a dit…

J'aime beaucoup moi aussi voir d'où viennent mes visiteurs... Je ne crois pas avoir vraiment choisi de thème ou alors j'en ai changé ! Je fais suivant mon bon plaisir mais j'ai bien remarqué quelles recherches revenaient le plus souvent : le temps qui passe hi, hi, hi !!!
Et pourtant, mon vrai blog du temps passé reste privé. Quelques anecdotes, seulement, s'en échappent. Un jour, peut-être...

J'aime bien les blogs de voyage mais je les lis lorsqu'une destination se profile, simplement par manque de temps. Toujours ce fichu temps qui passe, passe !

marie-madeleine a dit…

tu as raison, et je me demande souvent à quoi sert ce blog destiné au départ à mes amis et enfants qui ne vivent pas si près...

La petite poule noire a dit…

1076 pages vues aujourd'hui (mais toujours pas de commentaires) au moins comme disent les community managers j'aurai crée des nouveaux flux ;)
Bonne question, Marie-Madeleine, à quoi servent les blogs ? Les motivations dépendent des blogueurs eux-mêmes, je pense.
Lakevio, dommage que ton blog du temps passé soit confidentiel, j'ai comme dans l'idée qu'il doit être passionnant ...