mardi 3 mai 2011

Le bonheur c'est simple comme ...

Dimanche, j'ai acheté mes premières pivoines sur le marché des Capucins. Ceux et celles qui me connaissent bien savent que ce sont là mes fleurs préférées. Les pivoines et les roses anciennes. Ce matin, juste après la signature chez le notaire, nous sommes retournés dans notre nouvelle maison. Jusque là, nous ne l'avions vue qu'en hiver et cette fois, dans le jardin minuscule les rosiers étaient en fleurs. J'ai reconnu un David Austin d'un rose très pâle, presque décoloré, j'avais le même dans notre maison près de Rennes. Hélas, quand j'ai voulu en cueillir quelques fleurs pour rajouter à mon bouquet, les pétales sont tous tombés. Les deux autres rosiers, l'un d'un beau rouge carmin et l'autre d'un rose presque fushia, se sont montrés plus généreux. Sitôt rentrée chez moi, j'ai mêlé les roses aux pivoines et mis le tout dans un joli vase en opaline rose nacré, cadeau de ma sœur chérie déniché aux puces de St Michel. J'étais d'humeur chagrine ces jours derniers, ou plutôt inquiète. Ou les deux. Bref, envie de rien, pas d'écrire en tout cas, juste quelques petits mots laissés sur mon mur Fessebouc, comme des petits cailloux semés pour rassurer mes amis de passage. Un peu la flemme aussi. Et pourtant, le déménagement est dans à peine dix jours. Les cartons attendent ! Mon homme qui est à l'extérieur toute la journée va encore trouver que je n'avance pas vite et franchement, comment lui donner tort ?  En même temps, j'ai l'impression que ma vie depuis trois ans n'est qu'une succession de déménagements (et de fait, elle l'est !), je rêve de pièces vides la nuit et je me réveille en transes persuadée que rien n'ira dans rien. Le quotidien m'ennuie, le futur m'affole, quant à la rumeur du monde, parlons-en. Allumer la radio ou regarder la télé me filent le bourdon, entre les bons pères de famille massacreurs de vies,  les dictateurs déchus et ceux qui s'accrochent, les images d'attentat, tout ce sang partout, et maintenant,  le visage tuméfié - vrai ou faux - de l'homme le plus recherché du monde qu'on ne cherchera plus, stop ! C'est quand le bonheur ? Voilà, mon petit bonheur à moi, aujourd'hui à cette heure, ce sont ces roses et ces pivoines. La vie, et rien d'autre.

18 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est ca le bonheur !!!!

ces petits instants suspendus ou le plaisir nous emplit toute entière.
Le sourire vient aux lèvres doucement, sans véritable raison.

Je t'en souhaite des milliers d'autres.

Et ton blog, me plaisant énormément, je vais m'y inscrire.

Bonne fin de semaine.

Yamina

Anonyme a dit…

Une question !

Je ne vois nulle part la petite fenêtre où je peux m'inscrire.

Comment puis-je faire pour revenir ?

Marie-Ange a dit…

Ton bouquet est magnifique !
J'ai reçu des pivoines odorantes samedi soir ...
Les regarder s'épanouir merveilleusement est un garde-fou contre la morosité, un éclat de bonheur ...
Courage pour ton déménagement chère Ppn.
Bisous du coeur
Marie-Ange

La petite poule noire a dit…

- Yamina, bienvenue ! Je pense que tu dois simplement cliquer dans le bandeau au-dessus de la bannière sur "Devenir membre". A très bientôt.

Valérie de Haute Savoie a dit…

tu me donnes envie, ce week end j'irais m'offrir des pivoines !
Le bouquet est très beau, je me suis régalée à le regarder en cliquant sur l'image. J'aime tant le printemps !

bricol-girl a dit…

Respire et contemple ton bouquet tout plutôt que d'écouter ou regarder toutes ces horreurs en boucle.

Lilie a dit…

Au titre de l'article, je me suis doutée que c'était cette photo qui apparaitrait. Le bouquet est vraiment beau et donne des envies d'été, de soleil, de bons moments.
Bravo d'avoir su cueillir les roses de la vie pour l'agrémenter :)
Bon courage pour toi, le sourire reviendra avec le soleil, ne t'en fais pas. Bises

Brigitte a dit…

Le jardin est un lieu où on récolte pleins de petits bonheurs : mes pivoines sont en bouton , j'aurai bientôt le plaisir de les voir en fleurs , l'actualité est trop sanglante si bien que j'avoue , parfois je regarde des navets pour me sortir du cerveau les images vues au JT

liwymi a dit…

Après ce déménagement-là, je pense que tu seras tranquille pour un petit moment...

C'est la période où mon ancienne maison me manque. Je n'ai pas vu le pommier en fleurs. Ni les bulbes que j'avais plantés fleurir... Profite, profite bien !

lakevio a dit…

Allez, bon courage pour tes cartons ! Un regard aux jolies pivoines et un autre au soleil qui fera merveille dans le nouveau jardin et la joie te donnera des forces.
Je t'embrasse

Hermione a dit…

Moi qui allais sur ton blog juste pour écrire "alors, tu nous oublies ?", je découvre un nouveau billet !
J'ai acheté un pied de pivoine il y a quelques semaines et j'ai une seule et unique magnifique pivoine toute fleurie ! C'est à ça qu'il faut se raccrocher quand l'angoisse rôde, se souvenir que notre famille est là, qu'il y a du soleil, que finalement tout va bien et qu'il y a bien pire ailleurs.

makpela a dit…

Le bonheur c'est simple comme ..... bonjour !
Merci pour ce beau bouquet et pour votre blog que je lis avec plaisir.

le bord doré des nuages a dit…

la nature,le soleil... et on a plus du tout envie d'ouvrir la tv et ses cortèges de catastrophes, gardons toutes les mauvaises nouvelles pour les jours de pluie.
Bonne installation à Bordeaux!

marie-madeleine a dit…

Je me dis souvent que c'est dans l'instant, dans l'ici et maintenant que se trouve le bonheur. Rien à chercher, juste à vivre....

heure-bleue a dit…

Je me contente de petits bonheurs, des pivoines et le sourire de la Merveille...

La petite poule noire a dit…

Merci à tous pour vos petits mots qui me touchent toujours. Depuis le déménagement, je viens seulement de retrouver mes connexions internet d'où mon "long " silence. Pour me faire pardonner, je publie un billet antidaté qui mûrit dans ma tête depuis un certain anniversaire ...

dieudeschats a dit…

Es-tu bien installée à présent ? :)

La petite poule noire a dit…

@ DdC, oui plutôt pas mal même s'il reste quelques pièces à finir et des cartons un peu partout ;)
Là-dessus, j'ai enchaîné sur une mission de Relations Publiques donc plus trop de temps pour poster en ce moment. Amicalement.