jeudi 22 octobre 2009

Appelez-moi Micheline


Lorsque j'étais petite, nous habitions le long d'une voie ferrée une rue qui portait le joli nom de "Boulevard de la petite vitesse". C'était un temps où les trains étaient tractés par des michelines et où d'accortes garde-barrières qui habitaient de coquettes maisons fleuries avaient tout pouvoir de vous faire patienter, vous, votre vélo ou l'auto familiale, le temps que passe un tortillard. C'était avant le Corail, le TGV, le TER, le Thalys ou l'Eurostar, tous ces jolis noms ou acronymes, synonymes de vitesse assurée et de temps gagné pour arriver à destination. Longtemps, j'ai cru que je suivais moi aussi cette perpétuelle accélération du mouvement. J'étais "dans le coup", toujours à la pointe des nouvelles technologies et des moyens de communication. En 1995, j'avais déjà un modem (qui faisait un bruit de moissonneuse-batteuse enrouée), une adresse Compuserve avec une combinaison de chiffres impossible à retenir. Le soir, j'écrivais sur mon PC de longs mails à mon chéri qui étudiait sur la côte ouest des Etats-Unis, et je les lui envoyais le lendemain de mon bureau à l'heure où mes collègues n'étaient pas encore arrivés (à cause du fameux modem peu discret, vous suivez ?). Aujourd'hui, je reste plus ou moins "branchée", j'ai un blog (voire deux ou trois, selon les moments et la nature de mes propos*), un compte Fessebouc, des albums photo sur Pi***aweb, je tchatte avec ma fille, mes nièces et mes copines, je joue à des jeux vidéo (enfin, un), bref, j'assure encore pas trop mal. Sauf que, depuis peu, je constate une baisse de mon régime de croisière. Par exemple, je suis incapable d'emporter mon ordi portable sans faire suivre la souris sans fil, ma soeur lit ses mails sur son Iphone, alors que moi, je n'arrive pas à faire défiler les menus sans loucher par dessus mes lunettes, je n'arrive pas à envoyer de textos en mode T9, et aujourd'hui, ma fille a dû m'expliquer que quand j'écrivais à quelqu'un sur FB, il ne fallait pas que je le fasse depuis "mon" mur sinon tout le monde voyait ce que j'écrivais. Et voilà comment on se retrouve un jour coincé au passage à niveau(x) ...
* A ceux qui sont surpris de me voir revenue ici, je dirais seulement : "Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie".

7 commentaires:

Valérie de Haute Savoie a dit…

Moi j'm'en fou, j'lis où t'es ;)

Marie-Ange a dit…

Moi je ne suis pas surprise, je suis contente !
Et je trouve que tu te débrouilles drôlement bien, en tout cas avec ton blog !
Bisous d'amitié.
Marie-Ange

lakevio a dit…

Je réponds : les chiens aboient et la caravane passe ! Yu as bien raison de laisser couler et "à mesure que le temps passe" on relativise !
J'essaie moi aussi de rester accrochée au "modernisme" ! Jusqu'à quand?...
Merci de tes bons voeux à l'aube de ma nouvelle dizaine !

Satsuki a dit…

Compuserve, j'avais oublié ce nom ! Et tu te souviens d'Altavista ? C'était LE moteur, à l'époque ! Allez, j'arrête de faire mon ancienne combattante. Rassure-toi, je suis bien souvent bloquée au passage à niveau avec toi. Longtemps j'ai écris mes textos lettre à lettre, je rechigne toujours à changer de portable (si je m'écoutais, j'aurais encore mon Ola) et j'ai si longtemps eu des souris à un seul clic que je ne sais pas me servir de la nouvelle. Heureusement, Mister G est toujours à la pointe du progrès, ça m'évite d'être complètement à la ramasse… 

Miss W a dit…

Tiens ça me rappelle une conversation ;-)

FB ce n'est quand même pas le must en matière d'intimité ;-)

T'es revenue du Bordelais ?

Bises

bricol-girl a dit…

Moi non plus je n'arrive à rien avec le T9 quant à la souris sans fil elle est greffée à ma main, mais m'en fiche mon Arthur est tout fier d'avoir une grand-mère blogueuse.
Dis donc tu es une vraie voyageuse toi pour les blogs!

Ppn a dit…

- A Valérie, merci pour cette belle preuve de confiance ! et à Mab, attends, tu n'as rien vu, dans 15 jours, je prends mes quartiers indiens sur un nouveau blog ;)
- A Marie-Ange et Lakévio, merci les filles ! Vos blogs à vous sont beaucoup plus recherchés au niveau de la déco !
- A Satsuki, hein Compuserve, ça ne nous rajeunit pas ;) Quant au OLA, je l'ai toujours dans un tiroir et mes enfants sont MDR en le voyant.
- A Miss W de Plouézec-lès-Pempoull, ben oui, je suis rentrée mais toi t'es partie :(